S'informer sur les secteurs professionnels

Publié le

Vous souhaitez en savoir plus sur les secteurs professionnels et l'économie régionale...

Nous vous proposons des informations pour mieux connaître les secteurs professionnels en région Centre-Val de Loire, des exemples de métiers, des possibilités de parcours de formation, des indicateurs d’emploi et d’insertion, etc.

Illustration

Ensemble des activités mises en œuvre par des professionnels pour obtenir des produits végétaux et animaux qui sont, notamment, nécessaires pour l’alimentation humaine et animale.

L'agriculture

L’agriculture concerne la valorisation des ressources naturelles végétales et animales. Elle comprend notamment les activités de culture (céréales, légumes, etc.), d’élevage (bovins, volailles, etc.), d’horticulture, de viticulture (vignes), d’aquaculture (pêche) et de sylviculture (exploitation forestière). La région Centre-Val de Loire est la première région céréalière de France et comprend de nombreux autres types d’exploitations agricoles sur son territoire.

Les productions animales et végétales

Les productions animales et végétales comportent deux activités principales : l’élevage des animaux de ferme et la culture de végétaux.

Le machinisme agricole

Le machinisme agricole concerne les métiers support au secteur de l’agriculture.
L’utilisation d’engins agricoles est très importante dans tous les métiers de l’agriculture. Les machines servent par exemple pour les travaux du sol, de récolte de culture ou pour la distribution de l’alimentation animale. Ce secteur comprend les métiers de la maintenance et du conseil en agroéquipements.

Exemples de métiers

Les productions animales et végétales

Le machinisme agricole

Témoignage

Cyril, 35 ans, éleveur de vaches laitières.

Cyril est éleveur d’un cheptel de 250 vaches laitières qu’il gère avec un associé et deux salariés. Distribution des consignes de travail, visites aux animaux, travaux agricoles liés au troupeau, suivi et réalisation de la traite, gestion des  matériels et du lait récolté font partie de ses multiples activités et de son quotidien.
Son métier est sa passion : « j’aime être au contact des animaux, avoir des responsabilités, pouvoir varier mes activités et être libre d’organiser mon travail et mon temps ».

Chiffres en région Centre-Val de Loire

Part d'emploi en région

  • 35 113 emplois
  • 35 807 établissements dont 21 820 exploitations agricoles

Répartition femmes-hommes

  • 27 % Femmes
  • 73 % Hommes

Age

  • 6 % des salariés ont – de 25 ans (hors apprentis)
  • 47 % des salariés ont entre 25 et 49 ans
  • 47 % des salariés ont 50 ans ou +

Répartition selon la taille de l'établissement

  • 70 % Travaillent dans des établissements de – 10 salariés
  • 30 % Travaillent dans des établissements de 10 à 49 salariés
  • 0 % Travaillent dans des établissements de 50 salariés et +

Sources des données : Insee RP / DADS (2015) / SIRENE (2017) ; Traitement Gip Alfa Centre-Val de Loire - ORFE 2018

Ces données statistiques ne couvrent pas le machinisme agricole. Ce secteur est inclus dans les données statistiques liées à l’industrie mécanique

Et demain ?

Les métiers et les formations agricoles sont en pleine mutation du fait des transitions écologique et numérique en cours. D’ici 10 ans, du fait des départs en retraite, c’est près d’une exploitation sur deux qui sera à reprendre. Pour répondre à cette demande, l’offre de formation dans le secteur est importante et variée.

Illustration

Ensemble des activités de transformation, de production et de vente des produits alimentaires de toutes sortes.

L'alimentation

La gamme des produits transformés et vendus au sein de l’industrie agroalimentaire et de l’alimentation de détail est large : elle va de l’eau minérale au yaourt en passant par les plats surgelés. Le cœur de la filière alimentaire est constitué d’entreprises de transformation alimentaire (industries et artisanat). Ce secteur recrute pour des postes qui vont du boulanger au conducteur de ligne de production en passant par le responsable qualité.

L'industrie agroalimentaire

L’industrie agroalimentaire comprend l’ensemble des activités industrielles qui transforment des matières premières issues de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche en produits alimentaires destinés essentiellement à la consommation humaine. Elle regroupe de nombreuses filières (industries des viandes, industries laitières, fabrication des boissons, etc.) et un large éventail de métiers (conception, production/maintenance, contrôle/qualité et recherche/développement).

L'alimentation de détail

L’alimentation de détail regroupe les activités de transformation et de vente en détail dont les commerces artisanaux tels que les boulangers, pâtissiers, charcutiers ou bouchers qui vendent leur propre production mais aussi les vendeurs et commerçants de ce secteur. 

Exemples de métiers

L'industrie agroalimentaire

L'alimentation de détail

Témoignage

Antoine, 34 ans, responsable de fabrication.

Ingénieur de formation, il est responsable de tout le processus de fabrication des boites de conserve, de la réception des matières premières à la livraison, en veillant à la gestion de l’énergie et au respect des normes. En charge du planning et des personnels, il gère jusqu’à 110 personnes. Devant « gérer l’humain », Antoine se voit comme « un facilitateur du travail de tout le monde ». Il aime travailler avec tous type d’agents, quel que soit leur métier, pour les rendre polyvalents et les faire évoluer au sein de l’entreprise.

Chiffres en région Centre-Val de Loire

Part d'emploi en région

  • 22 269 emplois
  • 2 707 établissements

Répartition femmes-hommes

  • 41 % Femmes
  • 59 % Hommes

Age

  • 14 % des salariés ont – de 25 ans (hors apprentis)
  • 61 % des salariés ont entre 25 et 49 ans
  • 25 % des salariés ont 50 ans ou +

Répartition selon la taille de l'établissement

  • 32 % Travaillent dans des établissements de – 10 salariés
  • 23 % Travaillent dans des établissements de 10 à 49 salariés
  • 45 % Travaillent dans des établissements de 50 salariés et +

Sources des données : Insee RP / DADS (2015) / SIRENE (2017) ; Traitement Gip Alfa Centre-Val de Loire - ORFE 2018

Et demain ?

Ce secteur est confronté à plusieurs défis : concurrence mondiale croissante, évolution des goûts et des attentes des consommateurs, modernisation technique et nouvelles contraintes réglementaires. Pour y répondre, les entreprises cherchent à fidéliser des profils de plus en plus qualifiés : techniciens, logisticiens, commerciaux et responsables qualités.

Illustration

Ensemble des métiers liés aux bâtiments (immeubles, maisons, etc.) et aux travaux publics (routes, ponts, etc.) qui comprennent les travaux de construction et/ou d’entretien.

La construction

Le secteur de la construction regroupe les activités de conception, de production et d’aménagement d’infrastructures. Ce secteur d’activité très important en région Centre-Val de Loire comprend de nombreux métiers variant selon les chantiers concernés et les tâches à effectuer. Ces métiers allient maîtrise technique et sens du travail en équipe, dans le respect des cahiers des charges. Du CAP au diplôme d’ingénieur, de nombreuses formations sont possibles pour accéder à ces métiers.

Le gros œuvre

Le gros œuvre concourt à la solidité et à la stabilité de l’édifice puisqu’il est à la base des fondations, des murs porteurs, des charpentes et des planchers.

Le second œuvre

Le second œuvre, ou travaux de construction spécialisés, est la partie qui intervient dans l’aménagement du bâtiment comme le chauffage, l’électricité, la menuiserie, l’agencement, la plomberie, etc.

Les travaux publics

Les travaux publics participent au bon entretien des infrastructures telles que les routes, les ponts, les tunnels, les réseaux de distribution d’eau, de gaz, d’électricité, de télécommunication, etc.

Exemples de métiers

Le gros œuvre

Le second œuvre

Les travaux publics

Témoignage

Sabrina, 32 ans, charpentière bois.

Après un BTS dans le domaine de la construction du bois par apprentissage, Sabrina a d’abord travaillé dans une grande entreprise du secteur. Passionnée de bricolage, elle a travaillé 5 ans dans une coopérative forestière où elle a pris de plus en plus de responsabilités. Elle a ensuite créé son entreprise après s’être fait un réseau de clients là où elle travaillait. Dans son activité, Sabrina coordonne ses salariés et connaît les différentes essences de bois qu’elle doit utiliser en fonction de la nature des travaux : « mon travail est physique mais aussi minutieux. J’aime le contact du bois ».

Chiffres en région Centre-Val de Loire

Part d'emploi en région

  • 74 079 emplois
  • 24 457 établissements

Répartition femmes-hommes

  • 11 % Femmes
  • 89 % Hommes

Age

  • 11 % des salariés ont – de 25 ans (hors apprentis)
  • 61 % des salariés ont entre 25 et 49 ans
  • 28 % des salariés ont 50 ans ou +

Répartition selon la taille de l'établissement

  • 41 % Travaillent dans des établissements de – 10 salariés
  • 41 % Travaillent dans des établissements de 10 à 49 salariés
  • 18 % Travaillent dans des établissements de 50 salariés et +

Sources des données : Insee RP / DADS (2015) / SIRENE (2017) ; Traitement Gip Alfa Centre-Val de Loire - ORFE 2018

Et demain ?

En région Centre-Val de Loire, l’avenir des métiers de la construction est prometteur et le potentiel d’embauche réel du fait de la dynamique liée au territoire et de la transition écologique. Cette dernière permet de redynamiser certains métiers du secteur comme ceux de l’isolation thermique.

Illustration

Ensemble des activités liées à la production, à la distribution et à la gestion de l’énergie solaire, du vent, de l’électricité, de la vapeur et de l’eau chaude, du gaz et aussi des déchets.

L'énergie

Le secteur de l’énergie comprend les activités de production et de distribution d'électricité, de gaz, de vapeur et d'eau chaude via des réseaux de lignes, canalisations et conduites, notamment pour les sites industriels et l'habitat résidentiel.
Il comprend également les activités liées à la gestion de différents types de déchets produits par les industries ou les ménages ainsi que les activités liées au captage, au traitement et à la distribution des eaux saines et usées.

La production

La production regroupe les métiers concourant à la production de masse d’énergie au sein de sites de production (barrages, parcs éoliens, etc.). Cette énergie est destinée à être acheminée vers les consommateurs ou des centres de redistribution.

La distribution

La distribution concerne l’acheminement de l’énergie depuis les sites de production vers les consommateurs et les centres de redistribution. Ce secteur concerne également les activités de transport et d’exploitation liées à la collecte et au traitement des déchets et des eaux usées.

Exemples de métiers

La production

La distribution

Témoignage

Katy, 32 ans, technicienne thermicienne.

En reconversion professionnelle, elle intègre une formation professionnalisante dans le domaine du génie thermique et de l’énergie au sein d’une entreprise filiale d’EDF. Désormais salariée de cette entreprise, elle a la charge de la  maintenance d’équipements dans plus de 100 bâtiments. Elle travaille souvent seule et ses interventions sont variées : « je peux intervenir sur un seul radiateur ou sur une centaine si le système est en panne ». Katy a aussi un rôle de conseil : « lorsque je constate une anomalie, je préviens le client et lui propose des solutions ».

Chiffres en région Centre-Val de Loire

Part d'emploi en région

  • 18 361 emplois
  • 5 141 établissements

Répartition femmes-hommes

  • 23 % Femmes
  • 77 % Hommes

Age

  • 6 % des salariés ont – de 25 ans (hors apprentis)
  • 64 % des salariés ont entre 25 et 49 ans
  • 30 % des salariés ont 50 ans ou +

Répartition selon la taille de l'établissement

  • 9 % Travaillent dans des établissements de – 10 salariés
  • 28 % Travaillent dans des établissements de 10 à 49 salariés
  • 63 % Travaillent dans des établissements de 50 salariés et +

Sources des données : Insee RP / DADS (2015) / SIRENE (2017) ; Traitement Gip Alfa Centre-Val de Loire - ORFE 2018

Et demain ?

La filière énergétique prépare son développement futur : penser l'après-pétrole et accompagner l'essor des énergies renouvelables. L'ensemble de la filière est touchée par la transition écologique bouleversant ainsi la pratique des métiers du secteur et les compétences attendues.

Illustration

Ensemble des activités liées à la restauration commerciale, gastronomique et collective ; à l’hôtellerie traditionnelle et aux grands groupes hôteliers ainsi qu’à la branche d’activités des bars, brasseries et cafés.

Hôtellerie-restauration

L’hôtellerie-restauration est un secteur économique très dynamique. Dynamisé par le potentiel touristique de la région Centre-Val de Loire et la richesse de son patrimoine, ce secteur offre de nombreuses perspectives d’emplois dans des domaines très variés. Ces métiers nécessitent un savoir-faire et requièrent un esprit d’équipe. Du CAP au Bac + 2/3, de nombreuses formations sont possibles pour accéder à ces métiers.

L’hôtellerie

L’hôtellerie regroupe l’ensemble des activités liées à l’hôtellerie traditionnelle et aux grands groupes hôteliers avec la mise à disposition de lieux d’hébergements pour les séjours de courte durée pour la clientèle touristique d’affaires (voire d’autres publics) ainsi que les structures d’hébergement pour les séjours de plus ou moins longue durée.

La restauration

La restauration comprend l’ensemble des activités permettant de se restaurer au sein de plusieurs secteurs d’activités tels que la restauration rapide, commerciale de chaîne, traditionnelle, régionale, de petite brasserie, de collectivité, d’hôtel, etc. ainsi que la branche d’activité des bars et des cafés.

Exemples de métiers

L’hôtellerie

La restauration

Témoignage

Aubin, 25 ans, cuisinier.

Pour chaque service de la journée, il participe à la mise en place des tables. Polyvalent en cuisine, il intervient dans la préparation des entrées, des plats et des desserts puis aide au nettoyage en fin de service.
L’adrénaline mais aussi la pression qu’il faut tenir pendant les services sont des défis quotidiens qu’il adore relever. Il aime se faire plaisir en cuisine et «envoyer de belles assiettes » pour satisfaire les clients.
En reconversion après un bac S et un DUT,  il désire suivre une formation pour valider son expérience et se spécialiser.

Chiffres en région Centre-Val de Loire

Part d'emploi en région

  • 34 402 emplois
  • 12 535 établissements

Répartition femmes-hommes

  • 52 % Femmes
  • 48 % Hommes

Age

  • 18 % des salariés ont – de 25 ans (hors apprentis)
  • 57 % des salariés ont entre 25 et 49 ans
  • 25 % des salariés ont 50 ans ou +

Répartition selon la taille de l'établissement

  • 47 % Travaillent dans des établissements de – 10 salariés
  • 44 % Travaillent dans des établissements de 10 à 49 salariés
  • 9 % Travaillent dans des établissements de 50 salariés et +

Sources des données : Insee RP / DADS (2015) / SIRENE (2017) ; Traitement Gip Alfa Centre-Val de Loire - ORFE 2018

Et demain ?

Ce secteur propose de nombreux emplois pour les métiers de serveur de restauration/café, de cuisinier et d’employé d’hôtellerie et garantit une insertion rapide. Cette tendance doit se maintenir dans les années qui viennent compte tenu des projections de recrutement des employeurs et des départs à la retraite.

Illustration

Ensemble des activités qui utilisent des matières premières pour produire des biens chimiquement transformés : médicaments, produits cosmétiques, peintures, etc.

Les industries chimiques, cosmétiques et pharmaceutiques

Ce secteur regroupe des métiers nombreux et variés liés aux activités de recherche (transformation chimique de matériaux, de substances ou de composants en nouveaux produits), de production, de vente et de contrôle qualité. Ces métiers qualifiés sont accessibles par des formations spécifiques allant du Bac au Bac  + 8.

L’industrie chimique

L’industrie chimique comprend la transformation de matières premières organiques et inorganiques par un procédé chimique en produits (cosmétiques, peintures, etc.).

L'industrie cosmétique

L’industrie cosmétique comprend la fabrication de produits cosmétiques tels que les parfums, les crèmes de soin, les shampoings, etc.

L'industrie pharmaceutique

L’industrie pharmaceutique comprend la fabrication de produits pharmaceutiques, de préparations pharmaceutiques, de produits chimiques à usage médicinal et de produits d'herboristerie.

Exemples de métiers

On retrouve au sein des industries chimiques, cosmétiques et pharmaceutiques des métiers transversaux dans différents domaines : la recherche et le développement ; la production ; l’analyse et la qualité. Les spécificités de ces métiers dépendent des secteurs de l’industrie auxquels ils sont rattachés.

La recherche et le développement

La production

L'analyse et la qualité

Témoignage

Ludovic, 28 ans, responsable d’atelier parfum.

Titulaire d’un DUT dans le domaine de la biologie appliquée, Ludovic a ensuite suivi une formation de technicien supérieur en pharmacie et cosmétique industrielles. Après un stage au sein d’un laboratoire, il a occupé un poste de technicien en assurance qualité avant de devenir responsable d’une équipe de pesée. Il a récemment intégré un grand groupe dans l’industrie du luxe : « je suis responsable de l’atelier de fabrication de maquillages et j’apprécie ce monde qui allie cosmétique et luxe ».

Chiffres en région Centre-Val de Loire

Part d'emploi en région

  • 16 149 emplois
  • 232 établissements

Répartition femmes-hommes

  • 50 % Femmes
  • 50 % Hommes

Age

  • 3 % des salariés ont – de 25 ans (hors apprentis)
  • 68 % des salariés ont entre 25 et 49 ans
  • 29 % des salariés ont 50 ans ou +

Répartition selon la taille de l'établissement

  • 2 % Travaillent dans des établissements de – 10 salariés
  • 8 % Travaillent dans des établissements de 10 à 49 salariés
  • 90 % Travaillent dans des établissements de 50 salariés et +

Sources des données : Insee RP / DADS (2015) / SIRENE (2017) ; Traitement Gip Alfa Centre-Val de Loire - ORFE 2018

Et demain ?

Très structurés en région Centre-Val de Loire, ces secteurs assurent une insertion durable des diplômés. Portés par de grands groupes internationaux, ils offrent de nombreuses opportunités de carrière et d’évolution mais aussi de reconversion vers d’autres secteurs industriels (tels que l’agroalimentaire, l’aéronautique, etc.).

Illustration

Ensemble des activités liées à la conception, la fabrication et l’entretien de produits et composants électriques et électroniques.

Le secteur des industries de l’électronique et de l’électricité

Secteur pleins d’énergie et marqués par les innovation, le secteur des industries de l’électronique et de l’électricité se compose d’entreprises qui imaginent, conçoivent, fabriquent et mettent en œuvre les technologies de l’énergie et du numérique.
Le panel de métiers existants est très large et embrasse tous les niveaux de formation depuis le CAP jusqu’au master et tous les aspects de la production industrielle depuis la conception, la recherche et le développement jusqu’à la fabrication en passant par la maintenance et autres services supports.

L’industrie électronique

L’industrie électronique regroupe les activités liées à la fabrication de produits électroniques grands publics, d’instruments optiques et de mesure ainsi que d’équipements informatiques, de communications, électromédicaux, d’irradiation médicale, etc.

L’industrie électrique

L’industrie électrique comprend l’ensemble des activités de production de produits industriels comme des bobines, des accumulateurs, des moteurs et des générateurs électriques ainsi que de biens de consommation comme les appareils électriques et d’éclairage, l’électroménager domestique, etc.

Exemples de métiers

On retrouve au sein du secteur des industries de l'électronique et de électricité des métiers transversaux dans différents domaines : la conception et la fabrication ; la maintenance. Les spécificités de ces métiers dépendent des secteurs de l'industrie auxquels ils sont rattachés.

La conception et la fabrication

La maintenance

Témoignage

Elisa, 30 ans, technicienne électronique.

Après un DUT dans le domaine du génie électrique à l’IUT de Chartres, elle développe actuellement des radars pour l’armée : « nous nous occupons des cartes qui génèrent ou reçoivent les fréquences ». En amont, elle fournit un travail de développement et de conception des composants électroniques et des fonctions élémentaires. Dans ce métier, il faut aimer innover et être autonome : « mon avenir ? je me vois ingénieure de développement ».

Chiffres en région Centre-Val de Loire

Part d'emploi en région

  • 13 225 emplois
  • 348 établissements

Répartition femmes-hommes

  • 38 % Femmes
  • 62 % Hommes

Age

  • 4 % des salariés ont – de 25 ans (hors apprentis)
  • 60 % des salariés ont entre 25 et 49 ans
  • 36 % des salariés ont 50 ans ou +

Répartition selon la taille de l'établissement

  • 7 % Travaillent dans des établissements de – 10 salariés
  • 14 % Travaillent dans des établissements de 10 à 49 salariés
  • 79 % Travaillent dans des établissements de 50 salariés et +

Sources des données : Insee RP / DADS (2015) / SIRENE (2017) ; Traitement Gip Alfa Centre-Val de Loire - ORFE 2018

Et demain ?

Ces industries sont impliquées dans le développement de solutions pour répondre aux grands enjeux actuels liés à la transition énergétique, à la santé et l’allongement des durées de vie, à la sécurité, ou encore aux objets connectés. La réponse à ces défis offre de nouvelles opportunités avec des effectifs renforcés et une progression de l’emploi qualifié.

Illustration

Ensemble des activités de conception, de fabrication de machines et équipements industriels (machines-outils), de fabrication de produits métalliques et produits minéraux non métalliques ainsi que la fabrication de produits en caoutchouc et en plastique.

La mécanique, la métallurgie et la plasturgie

La mécanique, la métallurgie et la plasturgie comprennent les activités de transformation physique ou chimique de matériaux, substances ou composants en nouveaux produits. Ces activités visent la réalisation de produits du quotidien ou de pièces entrant dans la composition d’autres fabrications.

La mécanique

La mécanique regroupe l’ensemble des métiers liés à la fabrication de machines et d’équipements mécaniques tels des véhicules et des machines agricoles. Ces fabrications sont principalement à destination des autres secteurs industriels.

La métallurgie

La métallurgie comprend les activités de production d’articles métalliques ainsi que la fabrication d’alliages de métaux.

La plasturgie

La plasturgie couvre les activités de fabrication du caoutchouc et des plastiques et la transformation de résines synthétiques.

Exemples de métiers

La mécanique

La métallurgie

La plasturgie

Témoignage

Mei, 26 ans, soudeuse.

Après un CAP dans le domaine de la métallerie, Mei est embauchée dans une entreprise créant et fabricant des éléments de skatepark. Son métier consiste à assembler des éléments métalliques pour réaliser des structures sur mesure. Passionnée de glisse, elle aime le travail à l’air libre, travailler de ses mains et même tester ses propres réalisations : « c’est toujours agréable de pouvoir descendre une rampe que l’on a soi-même assemblée ». Être au milieu d’hommes ne la dérange pas, « l’ambiance est bonne et peu importe que l’on soit une femme, ce qui compte c’est d’être efficace ».

Chiffres en région Centre-Val de Loire

Part d'emploi en région

  • 50 507 emplois
  • 2 598 établissements

Répartition femmes-hommes

  • 22 % Femmes
  • 78 % Hommes

Age

  • 5 % des salariés ont – de 25 ans (hors apprentis)
  • 61 % des salariés ont entre 25 et 49 ans
  • 34 % des salariés ont 50 ans ou +

Répartition selon la taille de l'établissement

  • 7 % Travaillent dans des établissements de – 10 salariés
  • 26 % Travaillent dans des établissements de 10 à 49 salariés
  • 67 % Travaillent dans des établissements de 50 salariés et +

Sources des données : Insee RP / DADS (2015) / SIRENE (2017) ; Traitement Gip Alfa Centre-Val de Loire - ORFE 2018

Et demain ?

Troisième région française pour l’emballage plastique, la présence d’un pôle de compétitivité (Elastopôle) renforce le dynamisme du territoire dans ce secteur. Pour la métallurgie et les industries mécaniques, il y a une pénurie de main d’œuvre. Par ailleurs, le numérique et l’automatisation conduisent à une évolution des métiers et des compétences attendues.

Illustration

Ensemble des activités exercées dans les structures hospitalières publiques et privées, les cabinets des professionnels médicaux, dentaires et paramédicaux, les laboratoires d’analyses médicales et les entreprises privées de transport sanitaire.

La santé humaine

Le secteur de la santé regroupe les activités médicales et paramédicales. La distinction entre les deux corps de métiers repose sur la capacité des professions médicales à établir des diagnostics et à délivrer des ordonnances quand les professions paramédicales ne peuvent agir que sur prescription d’un médecin.

Ainsi, le secteur de la santé couvre une pluralité de métiers, ceux spécifiques au diagnostic et aux soins, issus des filières médicales (médecins généralistes et spécialistes, dentistes, sages-femmes et pharmaciens) et les métiers paramédicaux (infirmiers, aides-soignants, professionnels de la rééducation, orthophonistes) ainsi que les professions liées à l’appareillage médical (manipulateurs en électro-radiologie médicale, opticiens- lunetiers, prothésistes dentaires).

L’offre de formation régionale permet de former les professionnels de demain, allant des cursus de niveau CAP tel que le diplôme d’État d’aide-soignant aux cursus de niveau Bac + 11 pour devenir médecin spécialisé.

Exemples de métiers

La santé humaine

Témoignage

Rémi, 26 ans, masseur-kinésithérapeute.

Après avoir suivi deux ans de classe préparatoire, il intègre un institut de formation en masso-kinésithérapie. Il effectue actuellement des remplacements en cabinet libéral et suit en parallèle une formation de kinésithérapeute du sport. Son métier consiste à récupérer le mouvement pour améliorer et maintenir la fonction, par exemple mobiliser et remuscler un membre après une opération. Il reçoit des patients en cabinet et se déplace également à domicile. Rémi aime l’aspect relationnel de son métier, être à l’écoute et surtout « soigner avec [ses] mains ».

Chiffres en région Centre-Val de Loire

Part d'emploi en région

  • 67 700 emplois
  • 16 501 établissements

Répartition femmes-hommes

  • 76 % Femmes
  • 24 % Hommes

Age

  • 4 % des salariés ont – de 25 ans (hors apprentis)
  • 61 % des salariés ont entre 25 et 49 ans
  • 35 % des salariés ont 50 ans ou +

Répartition selon la taille de l'établissement

  • 7 % Travaillent dans des établissements de – 10 salariés
  • 8 % Travaillent dans des établissements de 10 à 49 salariés
  • 85 % Travaillent dans des établissements de 50 salariés et +

Sources des données : Insee RP / DADS (2015) / SIRENE (2017) ; Traitement Gip Alfa Centre-Val de Loire - ORFE 2018

Et demain ?

Le renouvellement des effectifs, du fait des départs en retraite et de l’adaptation de l’offre sanitaire pour répondre aux besoins de ses populations, offrent des perspectives d’emploi. De plus, les nouvelles modalités dans la prise en charge du parcours de soins et le recours au numérique dans les pratiques ont un impact sur les métiers et les compétences attendues.

Illustration

Ensemble des activités qui tendent à promouvoir l’autonomie et à prévenir l’exclusion. Elles concernent des publics aux besoins particuliers tels que les enfants, les personnes handicapées, les familles vulnérables ou encore les personnes âgées.

Social et médico-social

Le secteur social et médico-social est un des plus gros employeurs de la région, il regroupe les activités des structures, publiques et privées, qui proposent des services adaptés à des besoins spécifiques. Ces prises en charge vont d’un accompagnement ponctuel ou durable jusqu’à l’hébergement au sein d’une structure spécialisée. L’offre de formation régionale permet de former les futurs professionnels, techniciens de terrain comme encadrants, en proposant une large offre de formation allant du CAP au Bac + 5 et plus.

L'hébergement médico-social et social

L’hébergement médico-social et social regroupe les métiers liés aux services médicaux, de surveillance et d’assistance aux malades au sein des établissements d’hébergement médico-social dédiés à l’enfance, aux personnes âgées, aux personnes en situation de handicap, etc. On parle de médico-social dès lors que l’accompagnement du public demande une prise en charge sanitaire avec l’intervention des professionnels de santé.         

L'action sociale sans hébergement

L’action sociale sans hébergement s'adresse directement aux bénéficiaires. Elle comprend la prestation de divers services de l’action sociale (protection de l’enfance, lutte contre l’exclusion sociale, etc.) en dehors des services d’hébergement.

Exemples de métiers

L'hébergement médico-social et social

L'action sociale sans hébergement

Témoignage

Lionel, 55 ans, auxiliaire de vie sociale.

En reconversion professionnelle, Lionel décide de s’orienter vers le domaine de l’action sociale en suivant une formation qualifiante des métiers de l’aide à domicile. Il intervient dans le quotidien des personnes : aide au lever et au coucher, à la toilette, au ménage, à la préparation ou à la prise des repas, aux déplacements, etc. Ce qui lui tient à cœur : les rapports humains, l’envie d’aider, la relation de confiance mais aussi « casser les clichés » en insistant sur le fait que « se mettre au service des autres n’est pas réservé aux femmes ». 

Chiffres en région Centre-Val de Loire

Part d'emploi en région

  • 86 000 emplois
  • 5 475 établissements

Répartition femmes-hommes

  • 84 % Femmes
  • 16 % Hommes

Age

  • 5 % des salariés ont – de 25 ans (hors apprentis)
  • 57 % des salariés ont entre 25 et 49 ans
  • 38 % des salariés ont 50 ans ou +

Répartition selon la taille de l'établissement

  • 24 % Travaillent dans des établissements de – 10 salariés
  • 26 % Travaillent dans des établissements de 10 à 49 salariés
  • 50 % Travaillent dans des établissements de 50 salariés et +

Sources des données : Insee RP / DADS (2015) / SIRENE (2017) ; Traitement Gip Alfa Centre-Val de Loire - ORFE 2018

Et demain ?

Le secteur social et médico-social va faire face à des flux de départs en retraite importants et aura donc des besoins en recrutement à satisfaire. Par ailleurs, le vieillissement des populations et la politique du maintien au domicile offrent des perspectives d’emploi dans le domaine de l’aide à domicile, domaine qui rencontre souvent des difficultés pour recruter.

Illustration

Ensemble des activités, associées et complémentaires, liées au transport des personnes et des marchandises et à la gestion de l’approvisionnement et des stocks.

Le transport et la logistique

Le secteur du transport et de la logistique concerne les activités liées au transport, régulier ou non, de passagers et de marchandises, par rail, par route, par eau ou par air et les activités connexes, telles que l'exploitation des infrastructures de transport, la manutention du fret, l'entreposage, etc. Ces activités ont pour objectif de mettre à disposition du client le produit dont il a besoin, à l’endroit et au moment définis, selon la quantité et la qualité demandées et à un coût correct. Il concerne aussi le déplacement des personnes.

Le transport de voyageurs

Le transport de personnes comprend tout mouvement de voyageurs (collectifs ou individuels) à bord d’un mode de transport comme l’autobus, le car, le tramway, le taxi, l’avion, le train etc.

Le transport de marchandises ou fret

Le transport de marchandises comprend tout mouvement de marchandises à bord d’un mode de transport comme le bateau, le camion, le train, l’avion etc.

La logistique

La logistique est l’ensemble de méthodes et de moyens relatifs à l'organisation d'un service ou d'une entreprise. Son but est de réduire les coûts et les délais liés à l'approvisionnement, à la manutention, au conditionnement, au stockage, à la livraison et à la distribution.

Exemples de métiers

Le transport de marchandises ou de voyageurs

La logistique

Témoignage

Ludivine, 45 ans, agente d’exploitation.

Après une formation dans le secteur agricole où elle a pris goût à la mécanique, Ludivine s’est d’abord orientée vers la location de véhicules. Ayant apprécié d’être au contact des clients tout en étant amenée à conduire des véhicules, elle a décidé d’en faire son métier. En accédant à une formation financée par la Région, elle a pu réussir sa reconversion. Son métier lui permet désormais de conjuguer le transport, la logistique et le commerce : « je propose des conducteurs ou des conductrices et des véhicules adaptés aux demandes des entreprises pour faire circuler leurs marchandises ».

Chiffres en région Centre-Val de Loire

Part d'emploi en région

  • 56 171 emplois
  • 5 113 établissements

Répartition femmes-hommes

  • 28 % Femmes
  • 72 % Hommes

Age

  • 4 % des salariés ont – de 25 ans (hors apprentis)
  • 61 % des salariés ont entre 25 et 49 ans
  • 35 % des salariés ont 50 ans ou +

Répartition selon la taille de l'établissement

  • 10 % Travaillent dans des établissements de – 10 salariés
  • 28 % Travaillent dans des établissements de 10 à 49 salariés
  • 62 % Travaillent dans des établissements de 50 salariés et +

Sources des données : Insee RP / DADS (2015) / SIRENE (2017) ; Traitement Gip Alfa Centre-Val de Loire - ORFE 2018

Et demain ?

Les métiers du secteur évoluent pour répondre à l’internationalisation des échanges, à l'informatisation et à l’automatisation des process, aux nouveaux modes de consommation, à l’essor du e-commerce et aux exigences environnementales. Le marché de l'emploi est favorable aux postes d’encadrement, d’organisation et à ceux d’exploitant et d’optimisation des activités.