Image code ROME K1802

Développeur/euse économique

Niveau d'études
Aucun niveau requis
Synonymes métiers
  • Chargé/e de développement territorial
  • Chargé/e de mission économique
Potentiel d'embauche

Pour favoriser l'essor d'une ville, d'une agglomération ou d'une zone rurale, le développeur économique stimule la création d'entreprise ou accompagne les sociétés déjà implantées dans leurs projets.

À la croisée des secteurs économique et social, le développeur économique favorise la création d'activités nouvelles au sein d'une ville, d'une agglomération ou d'une zone rurale. À partir d'études et d'analyses du tissu local, il élabore des prévisions et participe à la réflexion sur le développement économique. Il exerce dans les collectivités territoriales, les agences de développement économique, les cabinets de conseil... Ses connaissances englobent l'économie, le développement local, le monde de l'entreprise et les acteurs publics.

Activités

Dynamiser un territoire

Face à un environnement économique en perpétuelle évolution, les collectivités locales s'impliquent de plus en plus dans le développement de leur territoire. Elles font appel à des développeurs économiques pour créer un environnement favorable à l'implantation d'entreprises et pour élaborer une stratégie de développement pour la ville, l'agglomération ou la communauté de communes.

Définir une stratégie

Le développeur économique réalise des études avant de poser un diagnostic. Une enquête de terrain permet d'identifier les atouts et les faiblesses du tissu industriel. Elle permet aussi de repérer les opportunités et les obstacles éventuels. Il faut alors élaborer une stratégie et mobiliser des partenaires (chambres de commerce et d'industrie, pépinières d'entreprises, organismes de financement...).

Accompagner les entreprises

L'entreprise est le cheval de bataille du développeur économique. Il prépare les décisions des élus en matière d'implantations et d'aides aux entreprises. Il aide les créateurs d'entreprise dans le montage et la réalisation de leur projet. Il accompagne les sociétés implantées sur le territoire dans leur développement.

Compétences

Expert et autonome

Le développeur économique possède des connaissances dans de nombreux domaines : gestion d'entreprise, diagnostic économique, fiscalité, analyse financière, procédures d'aides publiques, marketing territorial, aménagement... Il maîtrise également les circuits institutionnels et les procédures administratives. Il sait conduire une étude de marché et réaliser un plan de financement. Autonome et responsable, il est force de proposition pour aider les élus à prendre des décisions.

Négociateur et animateur

Capable de négocier au mieux des contrats d'implantation d'entreprises, le développeur économique sait vendre son territoire et convaincre des chefs d'entreprise. En relation avec de nombreux interlocuteurs et organismes, il maîtrise l'animation de réseau. Ses méthodes de travail impliquent des qualités de rigueur, d'analyse et de synthèse.

Conditions de travail

En ville ou à la campagne

Le développeur économique exerce dans une collectivité territoriale (région, département, agglomération, communauté de communes, commune) ainsi que dans divers organismes de développement économique publics et privés. Il intervient aussi bien en zone urbaine qu'en milieu rural.

Travail en réseau

Favoriser le développement d'un territoire fait intervenir de nombreux acteurs. De par son rôle de veille économique et de prospection, le développeur est régulièrement en contact avec les entreprises, les commerçants, les artisans, les décideurs locaux, les banques... Il met aussi en place des partenariats entre les dirigeants d'entreprise et les pouvoirs publics, les chambres de commerce et d'industrie...

Veille économique

Le développeur économique suit en permanence les données statistiques locales, les dispositifs d'aides financières et l'offre foncière ou immobilière. Il peut créer un observatoire économique ou une base de données économiques et sociales. Il organise des opérations de communication (foires, clubs et déjeuners d'entreprise...). Certains postes incluent la gestion des terrains en zones d'activité.

Vie professionnelle

Une fonction très prisée

Les collectivités territoriales ont besoin de développeurs économiques pour stimuler la création d'entreprises de services ou de commerces de proximité. Mais aussi pour s'inscrire dans un objectif de développement durable.

Dans le public et le privé

On dénombre près de 10 000 développeurs économiques. Ils sont employés par les communautés de communes et les communautés d'agglomération (environ 1 000 structures), les chambres de commerce et d'industrie, les pays (environ 160 territoires), les sociétés d'économie mixte d'aménagement du territoire, la centaine d'agences de développement économique et environ 250 cabinets de conseil.

Généraliste ou spécialiste

Selon son affectation, ce professionnel est fonctionnaire territorial (principalement attaché et ingénieur) ou contractuel. Dans une équipe importante, il peut se spécialiser (études, accompagnement d'entreprises...). Le plus souvent, c'est un généraliste de la veille économique, du développement et de l'immobilier d'entreprises. Les développeurs juniors sont souvent chargés des études économiques.

Salaire junior

1 850 €
Salaire net moyen en début de carrière

Salaire

2 810 €
Salaire médian

Type de contrats

Temps de travail

Hommes

45 %

Femmes

55 %
Tendance des offres d'emploi
sur Pôle Emploi
Données non disponibles
Projets de recrutement
Données non disponibles
Des entreprises jugent les recrutements difficiles sur cette famille de métiers

Périodes de recrutement les plus favorables

Plus la couleur tend vers le rouge, plus le nombre d'offres d’emploi diffusé à Pôle emploi est important.

Plus d'informations sur Cleor

Accéder aux offres d'emploi sur le site de Pôle emploi