Le secteur social et médico-social

Publié le
Illustration

Ensemble des activités qui tendent à promouvoir l’autonomie et à prévenir l’exclusion. Elles concernent des publics aux besoins particuliers tels que les enfants, les personnes handicapées, les familles vulnérables ou encore les personnes âgées.

Social et médico-social

Le secteur social et médico-social est un des plus gros employeurs de la région, il regroupe les activités des structures, publiques et privées, qui proposent des services adaptés à des besoins spécifiques. Ces prises en charge vont d’un accompagnement ponctuel ou durable jusqu’à l’hébergement au sein d’une structure spécialisée. L’offre de formation régionale permet de former les futurs professionnels, techniciens de terrain comme encadrants, en proposant une large offre de formation allant du CAP au Bac + 5 et plus.

L'hébergement médico-social et social

L’hébergement médico-social et social regroupe les métiers liés aux services médicaux, de surveillance et d’assistance aux malades au sein des établissements d’hébergement médico-social dédiés à l’enfance, aux personnes âgées, aux personnes en situation de handicap, etc. On parle de médico-social dès lors que l’accompagnement du public demande une prise en charge sanitaire avec l’intervention des professionnels de santé.         

L'action sociale sans hébergement

L’action sociale sans hébergement s'adresse directement aux bénéficiaires. Elle comprend la prestation de divers services de l’action sociale (protection de l’enfance, lutte contre l’exclusion sociale, etc.) en dehors des services d’hébergement.

Exemples de métiers

L'hébergement médico-social et social

L'action sociale sans hébergement

Témoignage

Lionel, 55 ans, auxiliaire de vie sociale

En reconversion professionnelle, Lionel décide de s’orienter vers le domaine de l’action sociale en suivant une formation qualifiante des métiers de l’aide à domicile. Il intervient dans le quotidien des personnes : aide au lever et au coucher, à la toilette, au ménage, à la préparation ou à la prise des repas, aux déplacements, etc. Ce qui lui tient à cœur : les rapports humains, l’envie d’aider, la relation de confiance mais aussi « casser les clichés » en insistant sur le fait que « se mettre au service des autres n’est pas réservé aux femmes ». 

Chiffres en région Centre-Val de Loire

Part d'emploi en région

  • 86 000 emplois
  • 5 475 établissements

Répartition femmes-hommes

  • 84 % Femmes
  • 16 % Hommes

Age

  • 5 % des salariés ont – de 25 ans (hors apprentis)
  • 57 % des salariés ont entre 25 et 49 ans
  • 38 % des salariés ont 50 ans ou +

Répartition selon la taille de l'établissement

  • 24 % Travaillent dans des établissements de – 10 salariés
  • 26 % Travaillent dans des établissements de 10 à 49 salariés
  • 50 % Travaillent dans des établissements de 50 salariés et +

Sources des données : Insee RP / DADS (2015) / SIRENE (2017) ; Traitement Gip Alfa Centre-Val de Loire - ORFE 2018

Et demain ?

Le secteur social et médico-social va faire face à des flux de départs en retraite importants et aura donc des besoins en recrutement à satisfaire. Par ailleurs, le vieillissement des populations et la politique du maintien au domicile offrent des perspectives d’emploi dans le domaine de l’aide à domicile, domaine qui rencontre souvent des difficultés pour recruter.

Les formations accessibles après une classe de 3e

Vous pouvez télécharger la liste des formations proposées en région Centre-Val de Loire accessibles après une classe de 3e :