Illustration

Le CAP (Certificat d’aptitude professionnelle)

Publié le

Premier niveau de qualification, il permet d’acquérir des techniques précises pour exercer un métier. Généralement, il se prépare en 2 ans après une classe de 3ème. Toutefois en fonction de votre profil scolaire, il peut se préparer en 1 an ou en 3 ans. 

Le choix du CAP est large puisqu’il se décline dans près de 200 spécialités relevant de domaines professionnels variés comme l’agriculture, l’élevage, l’environnement, la restauration, l’automobile, le bâtiment, le soin…
Vous pouvez retrouver l’ensemble des spécialités sur le site Onisep.

Pour les CAP proposés en lycée professionnel agricole on parlera de CAPA (certificat d’aptitude professionnel agricole).

Son objectif : entrer rapidement dans la vie active (professionnelle). Toutefois il est possible de poursuivre ses études en 1 ou 2 ans dans l’objectif d’obtenir un diplôme de niveau bac ou une spécialisation complémentaire. 

Vous suivrez des enseignements généraux (Français, Histoire-Géographie, Mathématiques, Physique-Chimie, Éducation morale et civique, Éducation physique et sportive, Prévention-santé-environnement et selon la spécialité Langue vivante étrangère) dont les cours sont en lien avec le domaine professionnel que vous avez choisi et les enseignements professionnels.

Vous aurez également des enseignements technologiques et professionnels qui représentent plus de la moitié de votre emploi du temps. Ces enseignements se déroulent sous forme de cours, de travaux pratiques, de travaux en atelier, en intérieur ou en extérieur selon la spécialité choisie.

Si vous intégrez un CAP sous statut scolaire, vous aurez également des stages appelés "périodes de formation en milieu professionnel (PFMP)" de 12 à 14 semaines selon la spécialité.

Après le CAP, généralement les élèves s’insèrent sur le marché du travail pour exercer le métier préparé.
Vous avez aussi la possibilité de poursuivre vos études en un ou deux ans. Le CAP permet un accès vers différentes formations selon votre projet professionnel.

En 2 ans, vous pouvez poursuivre vers la classe de 1ère professionnelle afin de préparer le baccalauréat professionnel ou vers un brevet professionnel (BP). Dans ce cas, le choix de la spécialité de bac professionnel se fait en cohérence avec celle du CAP obtenu (même secteur). Si vous optez pour un CAP des métiers d’art vous pouvez poursuivre vers un brevet des métiers d’art (BMA).

En 1 an, vous pouvez également continuer à vous former en préparant une mention complémentaire (MC), un certificat de spécialisation agricole (CS) ou une formation complémentaire d’initiative locale (FCIL). Ces formations vous permettront d’obtenir une spécialisation complémentaire (ex. la MC employé traiteur).

Renseignez-vous pour connaître les modalités d’admission dans ces formations.