Le secteur des industries de l'électronique et de l'électricité

Publié le

Ensemble des activités liées à la conception, la fabrication et l’entretien de produits et composants électriques et électroniques.

Le secteur des industries de l’électronique et de l’électricité

Secteur pleins d’énergie et marqué par les innovations, le secteur des industries de l’électronique et de l’électricité se compose d’entreprises qui imaginent, conçoivent, fabriquent et mettent en œuvre les technologies de l’énergie et du numérique.
Le panel de métiers existants est très large et embrasse tous les niveaux de formation depuis le CAP jusqu’au master et tous les aspects de la production industrielle depuis la conception, la recherche et le développement jusqu’à la fabrication en passant par la maintenance et autres services supports.

L’industrie électronique

L’industrie électronique regroupe les activités liées à la fabrication de produits électroniques grands publics, d’instruments optiques et de mesure ainsi que d’équipements informatiques, de communications, électromédicaux, d’irradiation médicale, etc.

L’industrie électrique

L’industrie électrique comprend l’ensemble des activités de production de produits industriels comme des bobines, des accumulateurs, des moteurs et des générateurs électriques ainsi que de biens de consommation comme les appareils électriques et d’éclairage, l’électroménager domestique, etc.

Exemples de métiers

On retrouve au sein du secteur des industries de l'électronique et de électricité des métiers transversaux dans différents domaines : la conception et la fabrication ; la maintenance. Les spécificités de ces métiers dépendent des secteurs de l'industrie auxquels ils sont rattachés.

La conception et la fabrication

La maintenance

Vous souhaitez découvrir d'autres métiers...

Vous pouvez consulter d'autres fiches métiers, soit en cherchant un métier précis, par famille de métiers ou par centre d'intérêt grâce à ce moteur de recherche.

Témoignage

Elisa, 30 ans, technicienne électronique

Après un DUT dans le domaine du génie électrique à l’IUT de Chartres, elle développe actuellement des radars pour l’armée : « nous nous occupons des cartes qui génèrent ou reçoivent les fréquences ». En amont, elle fournit un travail de développement et de conception des composants électroniques et des fonctions élémentaires. Dans ce métier, il faut aimer innover et être autonome : « mon avenir ? je me vois ingénieure de développement ».

Ces industries sont impliquées dans le développement de solutions pour répondre aux grands enjeux actuels liés à la transition énergétique, à la santé et l’allongement des durées de vie, à la sécurité, ou encore aux objets connectés. La réponse à ces défis offre de nouvelles opportunités avec des effectifs renforcés et une progression de l’emploi qualifié.

Quelques chiffres

   

Les formations accessibles après une classe de 3e

Vous pouvez télécharger la liste des formations proposées en région Centre-Val de Loire accessibles après une classe de 3e (pages 48-51) :

En savoir plus

Consultez la Cartographie des métiers et des formations de la Fédération des Industries électriques, électroniques et de communication.