Illustration

Le secteur de la santé humaine

Publié le

Ensemble des activités exercées dans les structures hospitalières publiques et privées, les cabinets des professionnels médicaux, dentaires et paramédicaux, les laboratoires d’analyses médicales et les entreprises privées de transport sanitaire.

La santé humaine

Le secteur de la santé regroupe les activités médicales et paramédicales. La distinction entre les deux corps de métiers repose sur la capacité des professions médicales à établir des diagnostics et à délivrer des ordonnances quand les professions paramédicales ne peuvent agir que sur prescription d’un médecin.

Ainsi, le secteur de la santé couvre une pluralité de métiers, ceux spécifiques au diagnostic et aux soins, issus des filières médicales (médecins généralistes et spécialistes, dentistes, sages-femmes et pharmaciens) et les métiers paramédicaux (infirmiers, aides-soignants, professionnels de la rééducation, orthophonistes) ainsi que les professions liées à l’appareillage médical (manipulateurs en électroradiologie médicale, opticiens- lunetiers, prothésistes dentaires).

L’offre de formation régionale permet de former les professionnels de demain, allant des cursus de niveau CAP tel que le diplôme d’État d’aide-soignant aux cursus de niveau Bac + 11 pour devenir médecin spécialisé.

Exemples de métiers

La santé humaine

Témoignage

Rémi, 26 ans, masseur-kinésithérapeute

Après avoir suivi deux ans de classe préparatoire, il intègre un institut de formation en masso-kinésithérapie. Il effectue actuellement des remplacements en cabinet libéral et suit en parallèle une formation de kinésithérapeute du sport. Son métier consiste à récupérer le mouvement pour améliorer et maintenir la fonction, par exemple mobiliser et remuscler un membre après une opération. Il reçoit des patients en cabinet et se déplace également à domicile. Rémi aime l’aspect relationnel de son métier, être à l’écoute et surtout « soigner avec [ses] mains ».

   

   

Et demain ?

Le renouvellement des effectifs, du fait des départs en retraite et de l’adaptation de l’offre sanitaire pour répondre aux besoins de ses populations, offrent des perspectives d’emploi. De plus, les nouvelles modalités dans la prise en charge du parcours de soins et le recours au numérique dans les pratiques ont un impact sur les métiers et les compétences attendues.