Image code ROME K1601

Bibliothécaire

Niveau d'études
Aucun niveau requis
Synonymes métiers
  • Conservateur/trice
  • Médiathécaire-documentaliste
Potentiel d'embauche

Dans une bibliothèque municipale ou à la Bibliothèque nationale de France, le bibliothécaire est le trait d'union entre les ouvrages et les usagers. Accueil du public, conservation du fonds, classement, gestion du prêt... ses tâches sont nombreuses.

Intermédiaire indispensable entre les lecteurs et les ouvrages, le bibliothécaire doit en assurer l'acquisition et la conservation, puis le prêt ou la consultation sur place. Passionné par les livres, il donne des conseils au public et le guide dans ses recherches et ses choix de lecture. Il organise aussi des animations, des débats... De plus en plus de bibliothèques proposent l'accès à des ressources multimédias (e-books, vidéos, cédéroms, DVD, bases de données...), faisant de lui un médiathécaire.

Activités

Sélectionner

Première mission du bibliothécaire : réaliser une sélection de titres qui correspondent aux besoins d'information, de formation ou de loisirs des lecteurs qui fréquentent la bibliothèque. À partir des catalogues d'éditeurs et de la presse spécialisée, il établit un choix de livres, d'e-books (livres électroniques à lire sur tablette ou liseuse) mais aussi de vidéos, de cédéroms ou de photos, en fonction des demandes, de l'actualité des parutions et des crédits disponibles.

Classer, étiqueter et conserver

Depuis leur réception jusqu'à leur mise en rayon, il doit enregistrer les ouvrages sur ordinateur, les cataloguer et les indexer afin de les retrouver facilement : à partir du titre, de l'auteur, de la date d'édition, du contenu, etc. Il lui faut aussi préparer les opérations de reliure et d'étiquetage en vue du prêt.

Accueillir le public

Autre fonction : accueillir les lecteurs, les aider dans leurs recherches et les orienter dans leur choix de lecture. Pour élargir le public, le bibliothécaire peut organiser des animations : expositions, rencontres avec des auteurs ou débats, cours d'initiation à la recherche sur Internet...

Compétences

Rigueur, méthode, organisation

Pour exercer ce métier, l'amour des livres et de la lecture est bien sûr indispensable... mais insuffisant. Le classement et l'indexation des ouvrages requièrent des qualités de rigueur, de méthode, de précision, d'organisation... et de maîtrise de l'outil informatique (en particulier pour utiliser des logiciels spécialisés).

Goût du contact

Le bibliothécaire doit savoir se montrer dynamique et enthousiaste, et aimer les contacts avec les lecteurs. Quand il gère des actions d'information et d'animation (rencontre autour d'un roman ou d'un thème, exposition, accueil de classes scolaires...), il doit aussi être très à l'aise avec les auteurs, les exposants, les enseignants...

Conditions de travail

Des lieux d'exercice variés

Bibliothèques municipales, départementales, universitaires, des grands établissements littéraires et scientifiques... si les lieux d'exercice sont très variés, l'activité en elle-même est sédentaire. La majorité des emplois relève cependant de la fonction publique. Les bibliothèques privées sont, quant à elles, réservées aux entreprises ou aux associations.

Contact avec le public et nouveaux supports

Le bibliothécaire est en relation directe avec des lecteurs, spécialisés ou non : jeunes, adultes, enseignants, chercheurs... Il leur fournit livres, e-books, cédéroms, DVD, CD de musique... Les supports d'information se multipliant, les bibliothèques se transforment donc peu à peu en médiathèques.

Avec les nouvelles technologies (Internet, par exemple) mises à disposition du public, le bibliothécaire devient également formateur, en expliquant aux utilisateurs comment effectuer leurs recherches.

Vie professionnelle

Surtout la fonction publique

Le bibliothécaire est très souvent fonctionnaire. Soit fonctionnaire territorial, pour exercer dans une bibliothèque municipale ou départementale, soit fonctionnaire d'État, pour exercer dans les bibliothèques nationales (BNF, Centre national d'art et de culture Beaubourg...) et universitaires. Le recrutement se fait principalement sur concours... avec moins d'une trentaine de postes disponibles à chaque fois.

Des opportunités dans le privé

Dans le privé, la responsabilité et l'importance des tâches du bibliothécaire dépendent de la taille et de l'activité de son établissement. La promotion n'est possible qu'en changeant d'emploi, et les salaires sont très variables. À noter : les bibliothèques des comités d'entreprise, des associations... sont souvent gérées par des bénévoles.

Salaire junior

Données non disponibles

Salaire

2 750 €
Salaire médian

Type de contrats

Temps de travail

Hommes

33 %

Femmes

67 %

On devient bibliothécaire en passant un concours de la fonction publique.

Avec un bac + 2, pour devenir assistant qualifié de conservation, bibliothécaire adjoint spécialisé.

Avec un bac + 3, pour devenir bibliothécaire ou conservateur.

Les candidats reçus au concours de bibliothécaire ou de conservateur d'Etat suivent ensuite une formation professionnelle (de 12 à 18 mois) à l'École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques (ENSSIB). Les candidats reçus au concours de conservateur territorial de bibliothèques suivent une formation de 18 mois au sein de l'Institut national des études territoriales (INET).

À noter : certaines universités ainsi que l'École des bibliothécaires-documentalistes (EBD), l'École nationale des chartes et l'ENSSIB proposent des formations pour se préparer au concours.

Tendance des offres d'emploi
sur Pôle Emploi
50
Projets de recrutement
25 %
Des entreprises jugent les recrutements difficiles sur cette famille de métiers

Périodes de recrutement les plus favorables

Plus la couleur tend vers le rouge, plus le nombre d'offres d’emploi diffusé à Pôle emploi est important.

Plus d'informations sur Cleor

Accéder aux offres d'emploi sur le site de Pôle emploi