Image code ROME H1302

Chargé/e hygiène sécurité environnement (HSE)

Niveau d'études
Bac + 2 (Niveau 5)
Synonymes métiers
  • Responsable hygiène sécurité environnement (HSE)
  • Conseiller/ère qualité hygiène environnement
  • Chef/fe du service qualité hygiène sécurité
  • Consultant/e qualité sécurité environnement
  • Ingénieur/e qualité hygiène sécurité environnement (QHSE)
Potentiel d'embauche

Le chargé hygiène sécurité environnement (HSE) participe à la définition de la politique de qualité et de sécurité de l'entreprise (personnels, matériels, conditions de travail, respect de l'environnement) et prévient les risques professionnels.

Le chargé hygiène sécurité environnement (HSE) conseille et assiste la direction de son entreprise dans sa politique HSE et participe à sa mise en place auprès des différents services. Dans la mise en oeuvre de ses actions, il mobilise ses compétences techniques, scientifiques et juridiques, ainsi que ses capacités de négociation et de pédagogie. Ce professionnel trouve facilement un emploi dans un secteur en plein développement.

Activités

Diagnostiquer et planifier

Le chargé hygiène sécurité environnement (HSE) analyse l'environnement de travail et les risques liés à la production de l'entreprise (accidents du travail, maladies professionnelles, pollution, nuisances sonores, espionnage industriel, etc.), ainsi que la qualité des produits et des process. Après étude et évaluation, il préconise des solutions pour améliorer ces différents points. Il est particulièrement sollicité lors de l'implantation d'une usine.

Convaincre et former

Le chargé HSE doit convaincre la direction, comme les employés, de l'intérêt de sa démarche et des changements préconisés. Il conçoit et anime des formations, rencontre l'ensemble des services afin de sensibiliser tout le personnel aux questions de qualité, d'hygiène ou de sécurité.

Faire respecter les consignes

Ce professionnel s'assure de la fiabilité des installations (systèmes d'alarme, portes coupe-feu, etc.) et veille à l'application de ses préconisations. Il rédige les consignes d'hygiène et de sécurité. Il contrôle les conditions de travail du personnel et intervient en urgence s'il observe ou si on l'alerte sur un problème précis. Il exerce une veille sur les nouvelles réglementations qu'il met en place dans l'entreprise.

Compétences

Des compétences techniques

Le chargé hygiène sécurité environnement (HSE) connaît parfaitement les conditions de travail des salariés de son entreprise, son environnement, les process de fabrication et les risques (éventuels) encourus par les salariés ou pour l'environnement. Il possède des compétences techniques et juridiques régulièrement mises à jour. Dans tous les cas, il possède un diplôme de SST (sauveteur secouriste du travail).

De la pédagogie

Pour faire passer les mesures qu'il préconise, pour faire baisser les accidents du travail, améliorer la qualité des services ou encore réduire le bruit dans les ateliers, le chargé HSE doit faire preuve de diplomatie et de pédagogie. Le passage en force est rarement gagnant lorsqu'il s'agit de changer des habitudes parfois très ancrées. Il doit en outre s'adapter rapidement, et avec aisance, à ses interlocuteurs très variés.

De la réactivité

Autorité, sang-froid, organisation, rigueur, talent de négociateur et capacité à travailler en équipe sont indispensables pour résoudre des situations d'urgence et décider rapidement lorsqu'un problème surgit. Le chargé HSE est en outre doté d'un excellent esprit d'analyse et doit maîtriser l'anglais.

Conditions de travail

En interne

Le chargé hygiène sécurité environnement (HSE) est au coeur de l'entreprise dont il connaît tous les rouages, tous les services. Il passe beaucoup de temps sur le terrain ou en réunion, pour négocier avec la direction, convaincre des chefs de service ou les représentants du personnel, analyser des situations ou accompagner sa démarche de changement. Sa démarche touche aussi bien à la production et à ses process, qu'aux services généraux. Il navigue donc entre ateliers, bureaux, etc.

Comme en externe

Il se déplace également en dehors de l'entreprise pour aller à la rencontre des pouvoirs publics, des clients ou des fournisseurs de l'entreprise notamment. Il se forme aussi régulièrement pour être toujours au top dans ses fonctions de direction et de référent qualité, hygiène, sécurité, environnement.

De nombreux interlocuteurs

Le chargé HSE travaille également en relation avec les pompiers, la sécurité civile, la gendarmerie, la médecine et l'inspection du travail, la Sécurité sociale, les assurances, etc. En cas d'incident, il peut être tenu à des astreintes horaires. Il peut intervenir sur plusieurs sites s'il travaille pour un grand groupe, ce qui peut nécessiter des déplacements.

Vie professionnelle

Un métier central

La démarche qualité, hygiène sécurité et environnement est de plus en plus primordiale pour les entreprises, et la tenue de ses engagements peut lui permettre de gagner des parts de marché. Le rôle du chargé hygiène sécurité environnement (HSE) est donc central et il est de plus en plus difficile pour les entreprises d'en faire l'économie, d'autant que la législation s'est durcie dans tous ces domaines, nécessitant de véritables experts pour s'y conformer et anticiper les risques.

Un secteur porteur

Le marché de l'emploi est particulièrement porteur pour les spécialistes HSE ayant de l'expérience. De nouveaux besoins voient régulièrement le jour, comme l'étude et la réduction de l'impact sonore dans le cadre des activités professionnelles, par exemple. Les entreprises de taille modeste peuvent faire appel à des cabinets spécialisés ou à des experts HSE indépendants.

Progression de carrière

Grâce à son expérience et à sa connaissance approfondie de l'entreprise, le chargé HSE peut envisager un autre poste de direction au sein de l'entreprise, celui de directeur qualité notamment. Il peut aussi s'orienter vers l'expertise en étant consultant à son compte, par exemple, voire même postuler à la direction d'un site.

Salaire junior

2 810 €
Salaire net moyen en début de carrière

Salaire

3 830 €
Salaire médian

Type de contrats

Temps de travail

Hommes

88 %

Femmes

12 %
Homme et femme, chacun a sa place dans ce métier !

À ce poste, les entreprises recherchent essentiellement des titulaires de bac + 5 (diplôme d'ingénieur ou master). Les offres d'emplois étant nombreuses et les diplômés pas toujours suffisants les titulaires d'un bac + 2 (BTS et DUT) ou d'un bac + 3 (licence professionnelle, diplôme d'école spécialisée) peuvent tenter leur chance dans des entreprises de taille modeste.

Tendance des offres d'emploi
sur Pôle Emploi
120
Projets de recrutement
75 %
Des entreprises jugent les recrutements difficiles sur cette famille de métiers

Périodes de recrutement les plus favorables

Plus la couleur tend vers le rouge, plus le nombre d'offres d’emploi diffusé à Pôle emploi est important.

Plus d'informations sur Cleor

Accéder aux offres d'emploi sur le site de Pôle emploi