Après la 3e ULIS

Publié le

L'ULIS (Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire) correspond à des jeunes qui sont en très grande difficulté scolaire, en raison de problématiques spécifiques (troubles dys, troubles des fonctions motrices, etc.). Ces problématiques sont telles qu’elles nécessitent une reconnaissance de handicap auprès de la MDPH.

L’enseignement spécialisé, en quoi cela consiste ?

Les élèves bénéficient ensuite d’un enseignement spécialisé : un dispositif pédagogique renforcé leur permet d’avoir un emploi du temps en lien avec leur problématique, et d’avoir des inclusions au sein de leur classe d’âge (ex : 14 ans = 4e). Un gros travail sur le projet d’orientation est également effectué dès la 4e.

Que faire après la 3e ULIS ?

Fabienne Dion, Psychologue de l’Education Nationale du CIO d’Orléans explique “L’orientation post 3e ULIS porte sur un CAP en 2 ans, ou 3 ans. Les élèves ont plusieurs possibilités pour obtenir ce diplôme.”

1) Rester dans l’enseignement spécialisé, et préparer le diplôme :

  • En IMPro, si le jeune a encore besoin de travailler son autonomie, ses relations aux autres.
  • En Lycée Professionnel, avec le soutien de l’ULIS Pro qui est la continuité des enseignements de l’ULIS, avec une formation professionnelle. Le nombre d’heures varie en fonction des besoins de l’élève.
  • En CFA, avec un soutien pédagogique du CFA – S. Le nombre d’heures varie en fonction des besoins de l’élève.

2) Quitter l’enseignement spécialisé, et préparer le diplôme en Lycée Professionnel, en CFA ou en MFR.

Et après le CAP, que faire ?

En fonction de leur souhait, après leur CAP, les élèves d'ULIS peuvent ensuite poursuivre vers un Bac professionnel, ou une mention complémentaire. Ils peuvent également commencer à travailler.

Je suis élève de 3e ULIS, comment faire concrètement ?

Tout au long de votre scolarité, vous êtes suivi.e par un enseignant référent de la MDPH qui fait le lien entre l’école, la famille et la MDPH. Quelle que soit l’orientation souhaitée, un dossier devra être déposé auprès de la MDPH, qui accordera ou non une notification. Vous et votre famille réalisez le dossier, en étant accompagné.es dans les démarches par l’établissement / l’enseignant référent.  

Vous devrez également, avec votre famille, remplir la fiche de candidature fournit par le collège.

Les résultats de l’affectation sont donnés par l’établissement à la famille fin juin. Attention, une démarche d’inscription définitive est toujours obligatoire !